logo
a     m      b      c      p     p                                            

culture

fond

Programme


Année précédente
2014-2015













l

l’Université Rurale Répond à vos questions

Sur la culture 2015-2016

Les photos de la culture

Succès retentissant de la promenade contée
Sancergues à la Belle Epoque
Le dimanche 20 septembre, plus de 300 personnes ont suivi cette promenade organisée par l’Université Rurale dans le cadre des journées du patrimoine mais aussi pour fêter les 25 ans de l’association. Bâtie à partir des recherches documentaires faites par Françoise Bezet, cette promenade a emmené les visiteurs à la découverte du petit patrimoine, témoin de la vie passée du village.
musiciens
Au Marais, en début d’après-midi, les musiciens
de l’Orchestre d’Harmonie charitois, canotiers sur la tête,
ont offert un petit concert évoquant ainsi
« Les Enfants de la Vauvise », société musicale créée en 1889 qui fit les
beaux jours de la vie festive sancerguoise à la Belle Epoque.
maire
Même Monsieur le Maire joua le jeu...
 tout comme Monsieur le curé.
curé

Le voyage dans le temps commençait. Certains eurent même l’impression de rêver et de se retrouver en cette fin du XIXe siècle et début du XXe siècle.
voyage dans le tempsdanseuses
La vie parisienne avec ses danseuses de French Cancan fut évoquée par la Compagnie Valcossy de Charentonnay.
Puis le groupe Bourges XIXe, dansa le quadrille, pièce maîtresse
des bals de cette époque.
quadrille

Il fallait aussi faire revivre les spectacles sancerguois au cours desquels Hubert Gouvernel racontait ses poèmes en patois. Pour le plus grand plaisir de tous,
Jean Clament conta « le chapeau d’la Mélie »
bien illustré par les chapeaux fort emplumés de ces dames.
Jean Clamentchapeau
C’est au son de sa vielle, qu’il accompagna les trajets entre
les diverses étapes de la promenade.
lavoir
Au lavoir des Traînes magnifiquement fleuri, trois lavandières, s’en donnèrent
à coeur joie sur le plancher restauré pour l’occasion. Les saynètes en berrichon
furent particulièrement appréciées.
A la gare, rue Roger Martin du Gard, deux textes émouvants de l’auteur furent lus avant que discours du maire et musique évoquent l’inauguration de la ligne
Argent-La Guerche le 23 juillet 1906. Des agrandissements de cartes postales anciennes permettaient de mieux imaginer les lieux quand le tacot s’y arrêtait
la gare
A la gare
Face à l’ancienne gendarmerie, Pierre, le vélocipédiste eut la désagréable surprise de se voir dressé procès-verbal pour défaut de plaque .
gendarmerie
A l’école élémentaire, les enfants furent invités à danser avec le groupe Bourges XIXe

A l’église, accueillis par le violon de Gabrielle et la flûte de Valérie, les promeneurs apprécièrent ce moment où ils purent s’asseoir et écouter l’histoire de l’édifice,
 avec notamment les gros travaux qui furent réalisés fin XIXe à savoir
la reconstruction de la nef et du clocher porche.
eglise
mairie
Devant la mairie, le petit orchestre de l’école de musique interpréta
plusieurs chansons de la Belle Epoque tandis que Thérèse conta deux poèmes d’Hubert Gouvernel pleins d’humour : « Le bouc municipal » s’imposait en un tel lieu !
La promenade se termina autour du verre de l’amitié, moment de convivialité,
de félicitations et d’échanges.
Puis à la salle des fêtes, danses, fromagée et galettes berrichonnes
prolongeaient cette journée qui restera dans les mémoires.


bibliothèque


En travaux reconstruction 2015/2016




































































































































































































































mentions legales         map        cg          contacts